Actualités MRDCE DIASPORA : Nous vous informons que l’ouverture du nouveau bureau de la maison des congolais de l’étrangers à eu lieu le mercredi 2 novembre à Paris 11ème et voici notre nouvelle adresse: 81 boulevard voltaire 75011 paris France tel 0033986285093 portable : 0033753146778

Convocation du Dialogue National : la CASE salue l’engagement manifesté par Kabila

caseAprès la rencontre initiée par le Chef de l’Etat, le dimanche 8 novembre 2015, au Palais de la Nation, avec toutes les sensibilités de la société civile de la RDC, la CASE, représentée à l’occasion par son Président National, Simaro Ngongo Mbayo, a produit une déclaration d’observation dans laquelle elle soutient la convocation urgente du Dialogue National et invite tous ses membres disséminés dans le Congo profond à se mobiliser autour de ces assises de haute facture nationale afin d’y verser toutes les recommandations pertinentes du peuple congolais en rapport avec les élections à tous les niveaux, la gouvernance démocratique, le social et le développement du pays. Ci-après, l’intégralité de ladite déclaration.

COMMISSION AFRICAINE POUR LA SUPERVISION DES ELECTIONS CASE

DECLARATION D’OBSERVATION N°4415

LA CASE SALUE L’ENGAGEMENT DU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE D’AMENER LE PEUPLE CONGOLAIS AU DIALOGUE

La Commission Africaine pour la Supervision des Elections (CASE) tient à saluer l’engagement manifesté par le Président de la République, Chef de l’Etat, au cours de sa rencontre ce dimanche 8 novembre 2015 au Palais de la Nation avec toutes les sensibilités de la société civile de la République Démocratique du Congo et où la CASE a été représentée par son Président National en la personne de Monsieur Simaro NGONGO MBAYO.

Cette rencontre qui a tourné autour du processus électoral a permis à la société civile de mieux cerner les grandes lignes à l’ordre du jour du dialogue national. Il a été apprécié les thématiques programmées tout comme l’esprit d’ouverture prôné par le Chef de l’Etat congolais autour de ces assises nationales.

La CASE soutient une fois de plus la convocation urgente du Dialogue National et invite tous ses membres disséminés dans le Congo profond à se mobiliser autour de ces assises de haute facture nationale afin d’y verser toutes les recommandations pertinentes du peuple congolais en rapport avec les élections à tous les niveaux, la gouvernance démocratique, le social et le développement du pays.

A cet effet, la CASE invite le peuple congolais dans les 88.264 villages que compte notre pays regroupés à travers les 4.586 quartiers, 603 communes, 145 territoires, 470 secteurs et 270 chefferies, à se mobiliser dès à présent et à ranger toutes leurs  revendications, attentes et suggestions à la disposition du représentant local de la CASE qui transmettra à la Coordination nationale en guise de contribution aux travaux  du Dialogue National.

La CASE rappelle par ailleurs à toutes les autres sensibilités nationales à savoir : les confessions religieuses dans leur grande diversité ; les chefs coutumiers ; les animateurs des Institutions Nationales et Locales, les étudiants et élèves, les opérateurs économiques ; les artistes dans leurs diverses disciplines et spécialités ; les enseignants des écoles maternelles, primaires et secondaires ; les acteurs non étatiques ainsi que les partis politiques de la Majorité, de l’opposition et Indépendants, à soutenir et à s’impliquer activement dans le dialogue national.

Spécialement aux partis politiques, la CASE adresse un message patriotique de grande responsabilité afin qu’ils s’engagent ouvertement et sans timidité,

Conformément à l’article 16 de la Loi n°07/008 du 04 décembre 2007 portant statut de l’Opposition politique en République Démocratique du Congo stipule : «L’Opposition politique a notamment le devoir de :

  1. Respecter la Constitution, les lois de la République et les Institutions légalement établies ;
  2. Défendre les intérêts supérieurs de la nation ;
  3. S’abstenir de recourir à la violence comme mode d’expansion et d’accès au pouvoir
  4. Privilégier le dialogue et la concertation sur les grandes questions d’intérêt national aidant la résolution des différends politiques
  5. Promouvoir le pluralisme politique et reconnaitre le droit de la Majorité à gouverner
  6. Promouvoir la culture démocratique notamment par la tolérance, la non-violence et le soutien du principe de l’alternance dans le cadre d’une lutte politique pacifique
  7. Concourir, par la libre-expression à la formation de l’opinion publique
  8. Former et informer ses militants sur les questions touchant à la vie nationale».

La CASE convoque son atelier de restitution de la rencontre de la Société Civile avec le Président de la République, aux 74 réseaux membres à la date d

Simaro Ngongo Mbayo

Président

Laisser un commentaire