Actualités MRDCE DIASPORA : Nous vous informons que l’ouverture du nouveau bureau de la maison des congolais de l’étrangers à eu lieu le mercredi 2 novembre à Paris 11ème et voici notre nouvelle adresse: 81 boulevard voltaire 75011 paris France tel 0033986285093 portable : 0033753146778

Dialogue: des organisations chrétiennes appellent à la réconciliation

DSC_0316Des organisations chrétiennes estiment que la réconciliation, la repentance et le pardon doivent être inscrits comme objectif fondamental du dialogue national convoqué par le chef de l’Etat. Elles l’ont fait savoir dans une déclaration publiée mardi 5 janvier à Kinshasa.

Jean-Pierre Buhendwa, coordonnateur de la Dynamique chrétienne pour l’unité et le développement (DCUD), indique que ce dialogue ne doit pas être une « formalité ».

«Nous ne voulons pas d’un dialogue qui sera comme juste une formalité ou comme un forum qui ne donnera rien à la République. Nous voulons un dialogue qui va déboucher sur la paix durable et le développement de la nation», soutient-il. 

Jean-Pierre Buhendwa souhaite que cette rencontre aboutisse au pardon et à la repentance :

« Lorsque les fils et les filles du pays se rencontrent, il faut d’abord la repentance nationale. Il faut reconnaître les torts commis de part et d’autre. De deux, il faut se pardonner mutuellement puisque ce n’est pas un secret. Nous savons tous voir à partir des déclarations à la télé, à partir du climat qui prévaut au pays, les gens sont arrivés à se haïr. Les gens se tiennent en ennemis.»

Pour lui, au cours de ce dialogue, il devra également être question des élections à venir.

Mais, prévient-il, tout ceci doit se faire «dans les délais constitutionnels».

Relire aussi: Dialogue: « Il reste encore quelques différences d’approche », affirme Saïd Djinnit

«C’est important puisque nous ne devons pas être des apôtres de la violation de la constitution. Les uns et les autres, nous  devons respecter les lois de la République», fait savoir Jean-Pierre Buhendwa.

Ce dernier lisait une déclaration signée par dix organisations chrétiennes, dont CALCC de l'Eglise catholique, MLS(Armée du salut), Milapro, Oeucumenisme,ERC,…

Le chef de l’Etat a annoncé la tenue d’un dialogue politique qui devrait, selon lui, permettre la tenue d’élections apaisées en RDC.

Certaines formations de l’opposition désapprouvent cette démarche, préférant une rencontre avec la Ceni pour discuter des questions électorales.

Laisser un commentaire