Actualités MRDCE DIASPORA : Nous vous informons que l’ouverture du nouveau bureau de la maison des congolais de l’étrangers à eu lieu le mercredi 2 novembre à Paris 11ème et voici notre nouvelle adresse: 81 boulevard voltaire 75011 paris France tel 0033986285093 portable : 0033753146778

En visite prévue le lundi 22 février à Bujumbura : Ban Ki-Moon attendu à Kinshasa

banKimoonnPlusieurs congolais souhaiteraient le voir les rassurer au sujet d’un médiateur authentique pour conduire le dialogue politique.

Des sources diplomatiques dignes de foi à Kinshasa ont indiqué hier jeudi que sauf changement de dernière minute, le secrétaire général de l’Organisation de Nations Unies, Ban Ki-Moon, arrivera ce lundi à Bujumbura en provenance de New York. Selon les mêmes sources, le secrétaire général de l’ONU mettra à profit son séjour dans la capitale burundaise pour exhorter le régime politique mises-en place par le président Pierre Nkururiziza à dialoguer avec l’opposition et à favoriser une étroite coopération avec les organisations internationales œuvrant au Burundi pour arrêter les violences notamment et consolider la paix difficilement réalisable dans ce pays !

Ban Ki-Moon dont on dit que l’agenda de séjour dans la sous région de Grands Lacs est très chargé pourrait profiter de l’occasion pour faire le point de la position du Conseil de sécurité sur deux requêtes adressées à cet organe suprême de l’ONU par les gouvernements de la République démocratique du Congo et du Burundi accusant le Rwanda de tentatives répétées et durables de déstabilisation de leurs Etats respectifs.

En effet, il y a lieu de rappeler ici que l’Ambassadeur du Burundi aux Etats Unis a adressé récemment une sulfureuse correspondance au conseil de sécurité réclament une réunion d’urgence au cours de laquelle des mesures contraignants devraient être prises pour empêcher Kagamé de continuer à chercher à déstabiliser le Burundi !

Bienvenue à Ban Ki Moon …

Dans le même laps de temps, l’Ambassadeur de la République démocratique du Congo aux Nations Unies Ignace Gâta Mavita avait écrit à la même instance suprême de l’organisation universelle pour lui demander d’inviter Kigali à respecter ses engagements internationaux et à mettre un terme immédiatement aux recrutements à des fins militaires de réfugiés burundais établis sur le territoire de son pays, au Burundi munis de faux documents d’identité établies par des responsables rwandais faciles à identifier à Kinshasa !

En République Démocratique du Congo où la question relative à la tenue d’un dialogue politique inclusif reste d’actualité les regards de la Majorité au pouvoir et des opérateurs politiques d’accords avec le principe de l’organisation de ce forum restent tournés vers Ban Ki-Moon. Et pour cause ?

Restes visiblement sur leur soif après la désignation d’Edem Kodjo comme facilitateur dudit dialogue par ‘Union africaine, beaucoup d’acteurs politiques attendent encore un peu trop du secrétaire général de l’organisation universelle. Ce dernier profitera de son séjour au Burundi pour faire un crochet à Kinshasa où il est déjà annoncé dans plusieurs milieux diplomatiques, plusieurs congolais souhaiteraient le voir les rassurer au sujet d’un médiateur authentique désigné par la communauté internationale (loin de la solidarité mécanique et de l’influence envahissante de chefs d’Etats africains) pour conduire le dialogue politique qui tarde toujours à se tenir ?

Si même, de façon inattendue, Ban Ki-Moon dont le présent déplacement dans les Grands Lacs se déroulera dans un cadre strictement humanitaire arrivait en République démocratique du Congo, qu’il soit déjà le bien venu et très réceptif aux problèmes que les citoyens de ce pays vont lui exposer au cours de son bref séjour !

Laisser un commentaire