Actualités MRDCE DIASPORA : Nous vous informons que l’ouverture du nouveau bureau de la maison des congolais de l’étrangers à eu lieu le mercredi 2 novembre à Paris 11ème et voici notre nouvelle adresse: 81 boulevard voltaire 75011 paris France tel 0033986285093 portable : 0033753146778

Lubumbashi: après des heurts au siège de l’Unafec, Gabriel Kyungu convoqué par la justice

kyungu_wa_kumwanza_640_350_1L'opposant Gabriel Kyungu wa Kumwanza est attendu ce vendredi après-midi au parquet de Lubumbashi. L'ex-président de l'assemblée provinciale de l'ex-Katanga va être entendu sur son rôle dans les événements de mardi et mercredi dans la commune de Kenya. Des affrontements avaient opposé les agents de l'ordre à la population lorsque la police avait fait une descente au siège de l'Unafec de Lubumbashi.

La convocation a été déposée ce jeudi 21 avril à la mi-journée au domicile de Gabriel Kyungu wa Kumwanza à Lubumbashi. L'audience est fixée pour ce vendredi après-midi. L'opposant est supposé responsable des actes de violence perpétrés par des présumés jeunes militants de l'Unafec lorsque les forces de l'ordre sont descendues mardi et mercredi au siège du parti de Gabriel Kyungu dans la commune de Kenya.

Les heurts entre la population et les policiers ont paralysé mercredi la vie dans la municipalité. Les policiers ont détruit les portraits de l'ex-gouverneur de l'ex-province du Katanga Moïse Katumbi Chapwe, sollicité pour être le candidat du G7 à la présidentielle de novembre prochain. Les mêmes hommes en uniforme ont scellé les bureaux de Kyungu wa Kumwanza, après avoir procédé à des arrestations parmi la population. La tribune érigée pour le meeting prévu dimanche prochain devant le siège de l'Unafec a également été détruite.

De source proche de Gabriel Kyungu, l'opposant a mandaté ses avocats pour répondre à la convocation de la justice. Une multitude d'autres avocats bénévoles auraient décidé de se joindre à ce collectif de la défense.

Les attaques contre les édifices de l'Unafec Kyungu ont débuté mardi à Kinshasa. Dans la capitale, l'aile parallèle officialisée par le ministère de l'Intérieur et qui se réclame de la majorité, a revendiqué les actions contre le directoire de l'Unafec Kyungu, affirmant qu'il s'agissait de récupérer et protéger les symboles du parti. Cette tendance est dirigée par le député national Ilunga Leu Marcel.

Laisser un commentaire