Actualités MRDCE DIASPORA : Nous vous informons que l’ouverture du nouveau bureau de la maison des congolais de l’étrangers à eu lieu le mercredi 2 novembre à Paris 11ème et voici notre nouvelle adresse: 81 boulevard voltaire 75011 paris France tel 0033986285093 portable : 0033753146778

Le président de la maison des Congolais de l’étrangers en séance de travail pendant trois jours à l\'hôtel George V à Paris avec l’homme d\'Affaire Koweïtien Monsieur FAHAD IBRAHIM AL RASHED et Monsieur SLIM FAICAL représentant de la SANTA MARIA

Président Luboya a reçus Awilo Longoria et Giama Werrason le roi de la forêt à l’hôtel Ayatch au porte maillot et ont échangé sur la situation de notre music et comment il faut faire pour reprendre les concerts à Paris...

La photo de famille immortalisé après la soirée à l\'hôtel George V

Monsieur Fahad et sa femme et Monsieur Arsène luboya accompagné de sa fiancée Eugénie lors de la soirée de aurevoir.

DIASPO4AFRICA 2016

Le Mardi 22 Novembre 2016 à la Maison de l\'entreprise de Côte d\'ivoire, siège du patronat ivoirien, a connu le lancement officiel de la plate forme de la Diaspo4Africa.

 

RDC: les évêques poursuivent leur mission des bons offices auprès des acteurs politiques

img_1078«Le plus important pour la CENCO, c’est la mission de bons offices qu’elle est en train de mener et elle a toutes les bonnes raisons pour la continuer, pour l’intérêt supérieur de la nation», a réagi jeudi l’abbé Donatien Nshole, secrétaire général intérimaire de la Conférence épiscopale nationale du Congo à la nomination du député Samy Badibanga au poste de Premier ministre.

Après la signature de l’accord issu du dialogue politique de Kinshasa qui renvoie l’élection présidentielle à avril 2018, le chef de l’Etat congolais avait confié aux évêques la mission des bons offices pour un consensus plus large de ce texte, le dialogue ayant été boycotté par une partie importante de l’opposition.

RDC: tractations pour la formation du gouvernement Badibanga

r56a0502Au lendemain de la nomination du Premier ministre Samy Badibanga, les tractations se déroulent déjà dans les composantes ayant pris part au dialogue politique, en vue de la formation du gouvernement d’union nationale. Quand bien même on ne connait pas encore la taille du gouvernement Badibanga ni le quota réservé à chaque composante, les yeux des uns et des autres lorgnent sur les ministères stratégiques, ont indiqué des sources concordantes vendredi 8 novembre.